Rivalité éternelle ou co-création réelle ? Focus sur exemple venu d’ailleurs…

on février 5, 2018 in Blog, Homepage with no comments by

Dans un monde qui prône la collaboration, la co-création et l’agilité, chaque dirigeant, coach ou manager peut trouver des exemples d’inspiration. En voilà un…

Le Monde a publié le 29 janvier un article résumant la complexité relationnelle entre le somptueux guépard et ses 115 km/h, et l’étonnant impala, l’un des animaux les plus agiles de la planète. L’antilope d’Afrique australe est en effet un exemple très inspirant d’agilité : elle est rapide (90 km/h), endurante et surtout explosive ; capable de virages serrées et de sauts impressionnants (jusqu’à 3 mètres de haut et 11 mètres de longs).

Ce duo « guépard – impala » est inséparable et interdépendant :  ils partagent les mêmes territoires et aucun autre animal ne s’interpose dans leur relation.

Dans cet article, les chercheurs nous partagent quelques observations inspirantes pour notre monde à nous :

  • Un avantage a priori décisif : Le guépard dépasse son compagnon de 38 % en vitesse, de 37 % en accélération et de 72 % en décélération. Nous pouvons donc conclure que le guépard a tout pour gagner sur son rival… sauf qu’il existe …
  • Une vérité renversante : « Lors d’une chasse, c’est toujours la proie qui choisit la trajectoire et la vitesse. Le guépard a donc toujours au moins une foulé de retard … »
  • Une agilité interdépendante : « Ainsi le guépard doit tenter de prévoir la stratégie de l’impala, qui lui, doit se rendre imprévisible ». L’impala cours donc parfois au ralenti pour pouvoir accélérer si nécessaire alors que le guépard, lui, ralentit pour pouvoir mieux appréhender les virages de son adversaire.

Conséquence étonnante de cette vie en duo : les rapports entre les deux animaux sont proches, leurs stratégies se ressemblent et leurs taux de succès également.

Chacun maximise ses forces, prend soin de son énergie et évolue en fonction de l’autre.

Un beau résumé de « la loi de la co-évolution » que nous vivons en entreprise…

Tout dirigeant qui désir s’engager, lui et son organisation, dans une dynamique de « co-évolution, peut s’inspirer de cet exemple pour se poser les quatre questions suivantes :

  • Suis-je plus souvent le guépard ou l’antilope ?
  • Comment aiguiser mes forces au lieu de me concentrer sur mes « points à améliorer » ?
  • Comment m’appuyer sur les réactions des autres pour influencer le système dans son ensemble ?
  • Comment prendre soin de mon énergie ?

Plus les réponses à ces questions deviennent claires, plus le dirigeant va gagner en impact, en influence et en santé personnelle car la loi de la co-évolution nous rappelle ….

… que nous faisons partie d’un system relationnel humain et par conséquent, c’est grâce à l’autre que nous sommes ce que nous sommes.

Bonne semaine de co-évolution à tous,

Sabine

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: