Les laboratoires vivants, la rupture qui reconfigure 

on juin 10, 2014 in Blog, Homepage with 1 comment by

Jacques Brillant se trouve devant une impasse d’évolution : on lui demande de développer de nouvelles qualités pour guider son équipe dans un univers d’incertitudes, tout en lui proposant un cadre d’apprentissage qui n’est que certitude.

Les laboratoires vivants (living labs) sont des parcours, interventions, coachings, espaces et moments destinés à permettre aux leaders d’expérimenter ce qu’ils doivent apprendre, explorer et incarner.

 Une telle vision de l’accompagnement s’inspire de 3 principes clés :

  1. Vivre ce qui est à apprendre. L’expérience de ce que nous devons vivre nous marque, nous touche, nous transforme… plus profondément que n’importe quelle formation. Ainsi l’expérience précède la connaissance.
  1. S’appuyer sur une architecture invisible : créer avec l’imprévu, l’ambiguïté, la diversité, les dilemmes… ne peut s’apprendre qu’en faisant l’expérience de ces situations. Tout séminaire, coaching, intervention en grand groupe doit s’articuler avec un minimum d’agenda, sans programme rigide, avec des moments de vide… pour expérimenter l’inattendu, développer son intelligence relationnelle, décider… et grandir !
  1. Avancer en prototype accéléré au lieu de faire des plans d’actions : ce qui se passe lors des interventions est représentatif du fonctionnement de la personne et/ou du système organisationnel entier. En acceptant cette hypothèse, les clients aiguisent leur capacité à identifier leurs mécanismes de répétition (ou « programme par défaut ») ainsi que les grandes forces organisationnelles en jeu. Lors des séances individuelles ou collectives, ils peuvent expérimenter l’effet d’un changement souhaité en « avant-première ». Toute intervention devient ainsi un foyer propice pour tester les transformations espérées.

 Deux questions pour poursuivre votre réflexion :

  1. Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous empêche de créer des espaces de liberté et d’imprévu ?
  2. A quoi est-il temps de renoncer pour favoriser l’expérience apprenante ?

Dans mon prochain billet, je vous parlerai de la nouvelle expérience deJacques Brillant.

 

One comment

  1. posted on Juin 16, 2014 at 10:00  |  reply

    […] Jacques Brillant se trouve devant une impasse d’évolution : on lui demande de développer de nouvelles qualités pour guider son équipe dans un univers d’incertitudes, tout en lui proposant un cadre d’apprentissage qui n’est que certitude. […]

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: