Echec ou Joie ? Diriger c’est changer ses habitudes … de succès

on février 15, 2016 in Blog, Homepage with no comments by

Lors d’une première  séance d’accompagnement, Bernard, dirigeant et membre du Comité de direction, me confie son désarroi: “C ‘est la 4ème réunion de mon comité de direction que j’anime. Je ne sais pas pourquoi mais à chaque fois je me trouve dans la même difficulté :

  • il n’y a pas d’interaction inspirante,
  • nous ne prenons pas de décision,
  • et je n’arrive pas leur faire comprendre qu’ils doivent changer.”

Comme Bernard, nous avons tous eu l’impression de nous retrouver encore et encore dans la même situation, avec les mêmes difficultés, le même agacement.

Pourtant, nous avons expliqué à nos interlocuteurs ce que nous voulons, nous avons changé notre regard, accepté de lâcher prise, modifié notre comportement, partagé notre agacement, exprimé notre vision, demandé de l’aide…

Et au fond rien ne change, toujours le « même trou noir qui absorbe tous nos efforts sans qu’il n’y ait changement ».

Voici un poème de Portia Nelson qui m’a été transmis par Beryl Marjolin, une spécialiste de l’approche de la “Pleine Conscience” (ou Mindfulness).

Il nous offre une variété de réponses possibles … à vous de choisir la vôtre …

Autobiographie en cinq courts chapitres

Chapitre I
Je descends la rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir.
Je tombe dedans.
Je suis perdu et … sans espoir.
Ce n’est pas ma faute.
Cela me prend une éternité de sortir de là.

Chapitre II
Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir.
Je fais semblant de ne pas le voir.
Je tombe à nouveau dedans.
Je n’arrive pas à croire que je suis au même endroit.
Mais ce n’est pas ma faute.
Cela me prend encore longtemps d’en sortir.

Chapitre III
Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir.
Je le vois.
Je tombe quand même dedans… C’est une habitude.
Mes yeux sont ouverts.
Je sais où je suis.
C’est ma responsabilité.
Je sors immédiatement.

Chapitre IV
Je descends la même rue.
Il y a un trou profond dans le trottoir.
Je le contourne.

Chapitre V
Je descends une autre rue.

Echec ou Joie … ce que l’on peut en retirer ?

  • Notre vulnérabilité s’exprime quand nous avouons notre sensation d’impuissance de changer.
  • Notre courage émerge quand nous voyons que nous créons nous-mêmes cette « difficulté à répétition ».
  • Notre puissance joyeuse se manifeste quand nous changeons enfin une habitude profondément ancrée en nous.

Echec ou Joie … avez-vous une habitude à changer ? 

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: