La joie, un défi pour tout Dirigeant ?

on février 2, 2015 in Blog, Homepage with no comments by

La joie est un élan fondamental qui nous permet de choisir et d’accomplir notre propre vie. Elle ne dépend pas des événements extérieurs car elle se cultive à l’intérieur de nous. Elle ne dépend que de nous, de notre état d’esprit, de notre façon de poser nos actes et de notre manière de nous engager dans nos relations.

La joie ouvre au partage, invite à valoriser l’autre et ses idées et à dépasser ses intérêts personnels. Dans cette vision relationnelle de la joie, tout dirigeant qui « trouve sa joie » s’engagera plus facilement dans la quête d’une performance collective que dans la recherche solitaire du bonheur.

Cultiver sa joie de s’engager, de créer et d’aider est pourtant un véritable défi dans un monde de business qui s’avère de plus en plus volatile, incertain, complexe et ambigu. Comment peut-on la retrouver et mobiliser ?

Selon le philosophe de la Joie, Baruch Spinoza, la joie implique une volonté fondamentale, non pas pour conquérir la joie mais pour la redécouvrir. La joie se veut donc une découverte, mais une découverte de quoi? De l’accomplissement de son destin. Savoir accepter, assumer et accomplir son destin : voilà le secret de la joie tel que Spinoza le définit dans son œuvre majeure : L’éthique.

Je me suis inspirée de cette vision et de mon expérience de coach de dirigeants et d’équipes pour préciser le « défi de la joie », un défi que rencontre tout dirigeant et acteur-clé qui a choisi d’œuvrer dans un monde volatile, incertain, complexe et ambigu.

Le « défi de la joie » : choisir et accomplir sa véritable vocation de dirigeant.

Les « dirigeants joyeux » (Joyful Leaders) acceptent avec courage et persévérance une nouvelle responsabilité, celle de se découvrir en profondeur et de faire des véritables choix.

Ils trouvent l’énergie pour formuler leurs véritables quêtes, clarifier leurs projets, accepter leur vulnérabilité, renouveler leurs croyances, renoncer à certains mécanismes répétitifs, changer de stratégie de succès et vivre avec leurs émotions. En voici deux exemples opérationnels :

  1. « Comment transformer mon organisation en cultivant une qualité relationnelle positive »
  2. « Comment entraîner mes équipes à faire de l’incertitude un levier de performance et de bien-être ».

Credo d’un Dirigeant Joyeux : Investir dans la connaissance de soi permet d faire l’expérience de la joie.

Avez-vous choisi de rencontrer votre « défi de joie » ? Combien de temps vous accordez-vous pour vous découvrir, identifier vos réflexes, diversifier votre façon d’agir et de réussir ? Voici quelques questions que vous pouvez vous poser pour commencer :

  • Quel est le volet humain de votre projet de leader ?
  • Quelle est la question existentielle qui vous met en mouvement créatif ?
  • Quelle est la zone d’inconfort relationnel que vous n’évitez plus pour vous développer et découvrir ?

Et si la joie nous rendait aussi magnifiquement vulnérable ?

Voir la suite : Joie, Leadership et Vulnérabilité du Dirigeant

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: