Job, Carrière ou Vocation, un état d’esprit qui détermine notre façon de réussir

on novembre 10, 2014 in Blog, Homepage with no comments by

Lors d’un coaching de groupe, le leader de la communauté a posé la question suivante à ces acteurs clés : « Comment voyez-vous votre travail ? ». Après un moment de silence, les différents acteurs se sont exprimés : comme un job, comme une corvée, comme un moyen de faire carrière, comme une obligation, comme une mission, comme une vocation …

 Quelle est votre réponse ?

La façon dont nous définissons notre travail façonne la manière dont nous le vivons.

La voix de l’experte : La psychologue Amy Wrzesniewski de l’Université de Yale a investi sa vie pour comprendre comment nos croyances et conceptions mentales affectent notre performance. Selon ses recherches, nous voyons notre travail soit comme un JOB, soit comme une CARRIERE, soit comme une VOCATION.

Les acteurs qui occupent un JOB voient leur travail comme une somme de tâches à accomplir et la rémunération comme une récompense. Ils travaillent parce qu’il le faut mais leur envie et leurs talents s’expriment ailleurs.

Les acteurs qui poursuivent une CARRIERE ne considèrent leur travail non seulement comme une nécessité mais aussi comme une occasion d’évoluer et de réussir. Ces acteurs s’investissent et ils veulent réaliser leurs objectifs.

Les acteurs qui vivent une VOCATION, non seulement veulent réussir mais ils voient leur travail comme un moyen de contribuer à un but plus grand, plus collectif ce qui leur procure un véritable sens, un authentique engagement et la joie d’un accomplissement.

Joyful Business Performance : Il est évident que les acteurs qui ont la sensation de vivre leur vocation sont plus engagés, plus joyeux, plus performants. Ils voient les opportunités, transforment les obstacles en leviers et ils cultivent une qualité relationnelle qui favorise le respect, l’engagement et le succès.

Pour relier la joie et le business, pour retrouver un sens, un élan, un engagement voilà ce que vous pouvez faire:

Reformulez votre « description de poste »:

  1. Au lieu de « je suis responsable de …. » commencez avec … « je suis libre de …. » ou
  2. Décrivez vos responsabilités de telle manière à ce que votre activité devienne une occasion unique pour apprendre ou grandir ou
  3. Oubliez votre titre et la description de vos responsabilités. Demandez-vous comment vos clients ou vos employés nommeraient votre activité s’ils le décrivaient sur la base de l’impact que vous avez sur leurs vies.

Job, Carrière ou Vocation … vous avez le choix.

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: