Joie, Succes et le Syndrome Tetris

on décembre 2, 2014 in Blog, Homepage with no comments by

Nous sommes tous victimes du syndrome Tetris … un mécanisme cognitif répétitif qui limite significativement notre capacité à réussir.

Le nom de ce syndrome vient du jeu Tetris, un jeu largement connu et partagé. Le syndrome Tetris se manifeste lorsqu’un individu consacre tellement de temps et d’attention à une activité que cette dernière finit par modifier sa pensée, ses images mentales et son imagination.

Voici quelques exemples de l’effet Tetris dans le business :

– Le focus sur le négatif : les managers qui ne font que chercher et se focaliser sur des problèmes pour apporter des solutions, finissent pas perdre leur capacité à voir le positif et à le valoriser. Ces managers perdent leur capacité créative, montrent un niveau de stress significativement plus élevé et finissent par perdre motivation et capacité à atteindre leurs objectifs.

– Les réunions inefficaces : à force de participer à des réunions répétitives qui sont ressenties comme inefficaces, les managers finissent par ne plus pouvoir imaginer le déroulement d’une réunion efficace. Ainsi, l’habitude des mauvaises réunions infiltre tout le système organisationnel et génère de l’inefficacité collective.

– Le pouvoir de la hiérarchie : ayant été managée pendant deux ans par un chef qui avait toujours une meilleure façon de faire, l’équipe a fini par penser que ses idées n’étaient que des brouillons et qu’elle était incapable de trouver une « vraie bonne idée ».

 Quels effets Tetris avez-vous déjà observés  ?

Nous sommes tous soumis à nos « Tetris personnels ». Et comme nos Tetris deviennent un mécanisme inconscient, ils se transforment en véritables habitudes qui nous font perdre en marge de manœuvre, créativité et liberté d’action.

Connaissez-vous votre Tetris personnel ?

Voici celui que j’ai identifié me concernant :
D’origine allemande, vivant en France depuis vingt ans, j’ai passé beaucoup de temps et d’attention à essayer de déceler les sous-entendus ou « messages de second degré » que j’ai fini par ne plus entendre les messages qui m’étaient addressées directement et sans détours. Une voix en moi me disait en permanence … « que veut-il me dire quand il me dit ce qu’il me dit ? ». Quand j’ai pris conscience de ce Tetris, j’ai mis trois semaines pour le déprogrammer. Aujourd’hui, je peux favoriser le dialogue direct entre les Français tout en étant capable de passer des messages plus subtils.

Pour se défaire d’un Tetris, trois étapes sont à suivre :

  1. Nous avons besoin d’une personne qui ose nous le faire remarquer… ce qui nous déplaît souvent !
  2. Nous devons ensuite accepter qu’il ne s’agit que d’une habitude et donc d’un « programme » formé dans notre cerveau qui peut être modifié ou transformé.
  3. Pour désactiver ou transformer notre Tetris, il est suffisant de faire exactement le contraire de notre comportement habituel et cela pendant 21 jours.

De nouvelles connexions vont se créer, de nouveaux ressentis s’établir, et nous pourrons alors faire de nouveaux choix, libérés de notre Tetris.

Chaque espace de choix récupéré est un peu de joie gagnée et une nouvelle clé de succès retrouvée !

Les dirigeants qui avancent savent identifier leurs Tetris bloquants et les désactiver tout en amplifiant leurs Tetris de Puissance.

Quel est votre Tetris à déprogrammer ?

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: