Le Followership, la véritable essence du Leadership

on mai 3, 2016 in Blog, Homepage with no comments by

Lors d’un séminaire, les dirigeants de CORP ont fait collectivement ce constat intriguant: « A force de surinvestir la valeur du leadership, nos dirigeants et managers ne savent plus suivre. Comme nous voulons tous être leader sans être capables de suivre, notre projet de « réussir ensemble » est voué à l’échec. »

Ce constat met en exergue le fait que non seulement tout leader souhaite créer le désir d’être suivi, dans sa vision, son style, ses arguments…, mais aussi que « savoir suivre » est une compétence indispensable pour générer de l’intelligence collective et la capacité à réussir ensemble.

Pourtant « suivre » n’est pas considéré comme un comportement noble. Au contraire, il est souvent perçu comme un signe de faiblesse.

Or, ceux qui réussissent sont des « suiveurs engagés » : ils suivent leur rêve, ils suivent les conseils des autres, ils suivent leur intuition, ils suivent la dynamique collective, signe de toute transformation organisationnelle.

Ceux qui réussissent à suivre deviennent des « changeurs agiles » : ils changent leur opinion si cela permet à leur organisation de se transformer, ils changent les leviers de succès si cela est nécessaire, ils changent leur manière de fonctionner si cela crée plus d’efficacité.

Alors, est-ce que le « followership » ne serait pas la véritable essence du leadership ?

Dans ce cas, il est indispensable de revisiter la notion du leadership telle que nous le comprenons aujourd’hui et de réhabiliter la compétence de suivre. La posture du followership permet non seulement aux dirigeants de réapprendre la joie de suivre. Mais elle les incite aussi à changer leur manière d’être en relation avec l’autre et de créer les conditions pour réussir ensemble.

Accepter de suivre libère la dynamique collective.

C’est ce que les dirigeants de CORP ont choisi de faire. Pour valoriser la posture d’un suiveur engagé, les dirigeants de CORP ont réhabilité la compétence de « savoir suivre » en la positionnant comme une qualité de leadership. Cette nouvelle dynamique relationnelle a permis à toute une communauté de mieux s’écouter, de gagner en « temps de décision », en efficacité et… à réussir ensemble.

Et vous, êtes-vous prêt à suivre le collectif, pour devenir un meilleur leader ?

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: