Business Case : 3 actions pour créer une nouvelle empreinte de succès collectif

on avril 8, 2015 in Blog, Homepage with no comments by

« Nous allons transformer la culture de notre site industriel, générer une productivité exceptionnelle et devenir une référence managériale pour le groupe »… c’est ainsi qu’une équipe de direction formule son ambition.

 « Nous allons investir « un minimum d’actions pour un maximum de transformation réussie ». … c’est l’approche choisie. De ce fait, l’équipe écarte toute action classique, ordinaire ou déjà tentée et elle s’engage dans l’aventure du « contre-intuitif ».

Trois actions ont suffi pour créer une nouvelle « empreinte de succès » et faire des employés des acteurs de transformation.

1. Un séminaire pour se réinventerLors d’un séminaire qui dure 1.5 jours, les membres du Comité de Direction prennent le temps pour vivre les « 3A », un processus de transformation accélérée.

S’Arrêter : Ils s’arrêtent et expriment leurs frustrations, leur découragement, voir leur désengagement partiel.

Abandonner : Ils abandonnent ensuite leurs dysfonctionnements structurels, leurs rancunes et les anciennes stratégies de succès comme la bonne définition des territoires, la capacité à faire face seul, l’approche des silos.

Accueillir : A la fin ils accueillent leur nouvelle mission, s’engagent dans une nouvelle efficacité collective et créent en 2 heures un image du futur du site qui lie le plaisir au sens pour générer une nouvelle performance.

2. Un séminaire pour abandonner l’approche « Top Down ». Encouragés par les résultats du 1er séminaire, l’équipe se rencontre pour une deuxième fois avec un objectif claire : Créer l’embarquement des équipes.

Après quelques heures de travail le comité de direction décide de changer radicalement ce qui s’exprime par : Créons des pactes de liberté et générons de l’autonomie. Cette « innovation relationnelle» détruit le fonctionnement relationnel jusqu’ici promu par l’opérationnel … Le « Top Down ».

Seul un changement relationnel majeur incarné par le haut permet de générer l’engagement « du bas ».

3. Trois évènements d’envergure sont ensuite organisés : Une journée avec 100 managers et deux journées consécutives avec à chaque fois 100 opérateurs. Le thème des trois jours: Devenir acteur de simplification et redescendre le pouvoir de décision. Et les 300 personnes sont invitées de proposer des projets de simplification permettant de donner un nouvel élan collectif, créateur d’envie et producteur de gains.

Les journées sont animées par une équipe interne, l’animateur des trois journées est un membre du Comité de Direction.

Seul un engagement de courage, libère l’esprit et les énergies collectives.

Le comité de Direction s’engage à sponsoriser tous les projets proposés avant même que les équipes ont commencés à travailler. Encouragé par cette promesse, plus de 60 projets sont proposés, plus de 150 idées simples sont partagées. Les équipes se retrouvent validées et reconnues.

Trois semaines plus tard, les 300 personnes se retrouvent pour accueillir leur sponsor, un membre de l’équipe de direction pour mettre en oeuvre les idées de simplification. Un gain économique significatif est généré, une nouvelle empreinte énergétique est créée.

Désormais, toutes les équipes se vivent comme des acteurs de simplification pour régénérer du bien être, de l’efficacité et des gains.

Le courage des dirigeants génère l’engagement collectif de transformation.

L’accélération de la transformation a été possible grâce au courage des dirigeants de réunir trois fois 100 personnes et de s’engager dans un processus qui les conduisant au coeur de l’invisible.

Le résultat exceptionnel peut se résumer en : 9 mois, 3 interventions majeures, 300 personnes impliquées pour créer une nouvelle culture relationnelle et une nouvelle empreinte énergétique.

Tout désir de transformation accélérée ne peut réussir que si les équipes s’engagent à redonner à l’humain sa véritable valeur. Pour tout dirigeant, cela passe par le choix d’un leadership humain qui vise :

La liberté de s’engager, l’imprévisibilité de la créativité et le désir d’être co-acteur d’une transformation.

C’est grâce à la reconsidération de l’humain et la recherche d’un nouveau sens personnel et collectif que chacun pourra de nouveau trouver du plaisir à évoluer dans l’organisation et faire vivre la formule magique qui réunit actionnaires, dirigeants et employés : Joie + sens = performance.

Quelle est votre façon d’accélérer la transformation ?

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: